Mécène, Auguste et Horace à Tivoli

Il y a plusieurs ruines à Tivoli, qui ont été explorées par le peintre et architecte Pirro Ligorio (1500?-1583) : ce que l’on considérait déjà comme la Villa d’Hadrien, mais aussi ce qui est aujourd’hui connu comme le sanctuaire d’Hercule vainqueur (Santuario di Ercole Vincitore), qui se trouve juste en aval de la Villa d’Este. Auparavant, jusqu’au milieu du XIXe siècle, ces ruines étaient considérées comme étant celles d’une villa de Mécène : c’est pourquoi Perrault peut associer Mécène, Auguste et Horace à Tivoli. Au XVIIe et XVIIIe siècles, un grand nombre de représentations montrent les arcades vues au-dessus des cascades depuis l’autre rive de l’Aniene et les ruines vues de l’intérieur. (Catherine Szanto (École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette, laboratoire AMP (Architecture, Milieu, Paysage) – HESAM/MC.

Lire la suite sur le carnet Modernités en querelle.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2021, 9 décembre). Mécène, Auguste et Horace à Tivoli. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rl53

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search