« Contrôler le temps, une ambition royale (France – 1580-1789) »

— Appel à communication — Journée d’étude organisée par Delphine Reguig (UJM / IUF) le jeudi 24 novembre 2022.
En raison d’une configuration politique très particulière, celle de la mise en place de la monarchie absolue de droit divin, l’âge classique français est une époque où l’on a dû penser le temps. Car, dans la période encadrée par les troubles des guerres civiles et la Révolution française, l’affirmation de la monarchie absolue a mis en crise la possibilité d’écrire son histoire : la gloire du roi, garante de la paix et de la stabilité du royaume, pouvait être montrée, notamment par les arts plastiques, mais ne pouvait plus être racontée, en raison des limites épistémique, éthique et rhétorique de l’éloge.

Lire la suite sur le carnet Modernités en querelle.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Laurent Gallet (10 janvier 2022). « Contrôler le temps, une ambition royale (France – 1580-1789) ». Les moissons d'hypothèses. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rl62


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search