Le numérique pour appréhender les rapports sensibles à l’espace – Vendredi 28 janvier – 9h30-12h30

On utilise de plus en plus couramment des méthodes et des outils numériques pour collecter, traiter et analyser les pratiques spatiales des individus et leurs rapports sensibles à l’espace (perceptions, émotions, sentiments, représentations …). Les questions méthodologiques qui se posent nous semblent dépasser les limites des différents champs thématiques d’application et appeler à trouver des solutions communes. Ce séminaire est l’occasion d’aborder les questions méthodologiques et conceptuelles associées aux protocoles d’acquisition et d’analyse des données pouvant rendre compte des rapports sensibles à l’espace à partir de trois retours d’expérience relevant de domaines d’études et d’objectifs différents.

Lire la suite sur le carnet Spatialités numériques et géomatique.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2022, 17 janvier). Le numérique pour appréhender les rapports sensibles à l’espace – Vendredi 28 janvier – 9h30-12h30. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rl6c

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search