[Appel à communications] Cacher, voiler, dissimuler au Moyen Âge Journées d’études doctorales du CIHAM (UMR 5648) 27–28 octobre 2022

Cacher, voiler, dissimuler : ces trois termes ont en commun de désigner l’action consistant à rendre partiellement ou totalement inaccessible à la vue – ou plus globalement à la perception – une réalité qui continue cependant d’exister. En retenant ces trois termes, la présente journée d’étude entend s’intéresser à l’ensemble des processus qui contribuent ou aboutissent à l’occultation d’un objet historique, d’une idée ou d’un contenu littéraire et narratif, sans pour autant chercher à les détruire purement et simplement. Tout en retenant la proximité de ces concepts, on peut en souligner des variations de sens et des usages historiographiques différents. Si le terme « cacher » apparaît comme le plus englobant et le plus large, les connotations de « voiler » et de « dissimuler » doivent permettre d’affiner une réflexion épistémologique. Le voile peut s’inscrire dans une temporalité définie, et renvoie à un certain univers religieux et au mystère qui entretient le doute tout en insistant sur la réalité de l’objet.

Lire la suite sur le carnet Doc-Ciham.


Vous aimerez aussi...