Présentation des travaux de thèse d’Enora Barrau, doctorante invitée de l’ETS Montréal

Le projet de recherche d’Enora porte sur l’identification et l’analyse des caractéristiques structurelles des symbioses industrielles, afin de les mettre en regard de leurs performances environnementales. Pour ce faire, une démarche biomimétique est adoptée, en utilisant des outils d’analyse de réseaux écologiques pour évaluer l’organisation des réseaux industriels. L’aspect environnemental est quant à lui évalué à l’aide d’outils plus classiques, comme l’approche « cycle de vie ». Le croisement de ces deux dimensions permet une analyse multidimensionnelle des symbioses et enrichit le regard porté sur la capacité de ces réseaux à répondre aux enjeux liés aux changements environnementaux. Plus spécifiquement, le projet s’attache à l’implantation territoriale des symbioses industrielles et à la manière dont celles-ci peuvent supporter une forme de circularité locale.

Lire la suite sur le carnet Circulations.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2022, 10 juin). Présentation des travaux de thèse d’Enora Barrau, doctorante invitée de l’ETS Montréal. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rl9d

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search