Le château de Commune (Saône-et-Loire)

Surgissant au détour de la route, au milieu des prairies verdoyantes, les tours du château de Commune semblent sortir tout droit de l’imaginaire romantique d’un roman médiéval du dix-neuvième siècle. En réalité il s’agit bien d’un château réel où ont résidé les chevaliers et dames du Moyen Âge. Le château de Commune se situe dans le canton de Palinges, dans la commune et paroisse de Martigny-le-Comte, dont l’église romane, sous le vocable de Sainte Euphémie, martyre du IVème siècle, relevait du diocèse d’Autun. Son territoire se situe presque au centre du comté de Charolais, dans le pagus d’Autun, administré par les vicomtes d’Autun, qui en retiendront la possession lorsqu’ils devinrent comtes de Chalon, par la volonté du roi Lothaire.

Lire la suite sur le Carnet parodien d’histoire de l’art et d’archéologie.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2022, 14 novembre). Le château de Commune (Saône-et-Loire). Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlbr

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search