Le consentement dans le soin : si on osait tâter le terrain ?

Pour qui s’intéresse un minimum aux débats contemporains comme aux affaires qui défrayent la chronique, la notion de consentement évoque d’abord le mouvement #MeToo, soit la libération de la parole des victimes de viol initiée dès 2017 avec l’affaire Weinstein, et qui trouve un nouvel écho ou une nouvelle variante en France récemment avec la parution du livre de Camille Kouchner, La Familia grande.

Lire la suite sur le carnet Philosofield.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2021, 8 mars). Le consentement dans le soin : si on osait tâter le terrain ? Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rkui

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search