16/03, 17h : Catherine Larrère (Paris 1) « Le cosmopolitisme à l’épreuve de l’écologie »

Résumé : La globalisation de la situation écologique a fait de l’humanité et de son occupation de la Terre une réalité physique. Cela rend-il un gouvernement du monde possible ou désirable ?  La question est très controversée. Nous essaierons d’examiner les arguments en présence en tenant compte du contexte dans lequel ils se situent.

Lire la suite sur le carnet DroitPhil.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2021, 15 mars). 16/03, 17h : Catherine Larrère (Paris 1) « Le cosmopolitisme à l’épreuve de l’écologie ». Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rkve

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search