Une soutenance en théologie au Centre Sèvres

Le 15 juin 2023, au Centre-Sèvres (Paris), le P. Paul Claude Diokh a soutenu une thèse sur le thème : « Les interactions entre l’humain et son univers chez Chrysostome. Résonance en écologie ». Elle a reçu la mention « très bien », attribuée par un jury présidé par Mme Dominique Coatanea et composé du P. Michel Fédou, du P. Jacky Marsaux et du directeur de la thèse, le P. Pierre Molinié. Sensibilisé aux défis éthiques que les problèmes écologiques imposent à la conscience de l’homme contemporain, le candidat proposait de trouver chez le Père antiochien les éléments d’une réflexion sur les interactions entre l’homme et l’univers. La présentation du travail a été articulée selon sept points : l’analyse de la notion de Création (à partir de la Genèse) ; le traitement des critiques contemporaines envers l’anthropologie judéo-chrétienne où l’homme est « maître et dominateur de la nature » ; la destination anthropologique de l’univers (avec ses fonctions de subsistances et d’exemplarité) ; la dimension éthique du rapport à l’univers (et l’opposition chrysostomienne aux notions de possession et d’exploitation), auxquelles sont liées les idées de loi naturelle et de bien commun ; la vocation sacerdotale de l’être humain, intermédiaire entre l’univers matériel et Dieu immatériel ; enfin, les contours de la réconciliation éthique et spirituelle entre l’homme et son univers.

Lire la suite sur le carnet Chrysostomos.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 10 juillet). Une soutenance en théologie au Centre Sèvres. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlg0

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search