Sur les transferts esthétiques franco-russes : autour de Stanislavski et de Prokofiev

Cette rencontre qui clôt le programme de l’année 2022-2023 a été organisée conjointement par Anne Maître (BDL) et Anna Lushenkova Foscolo (Marge, Lyon 3). À cette occasion, nous remercions la Bibliothèque Diderot de Lyon pour les excellentes conditions de la tenue du séminaire. Le séminaire accueille les chercheuses Marie-Christine Autant-Mathieu et Laetitia Brancovan. Les organisatrices saluent les collègues grenobloises et lyonnaises et les autres personnes présentes, sur place ou par visioconférence, car la manifestation se déroule au format bimodal. Après une présentation de cette séance de clôture, l’après-midi s’ouvre par l’intervention de Marie-Christine Autant-Mathieu intitulée « Jouer de tête ou jouer d’âme ? Ressentir ou représenter ? Stanislavski conteste Le Paradoxe sur le comédien de Diderot ».

Lire la suite sur le carnet Les fonds slaves de la Bibliothèque Diderot de Lyon.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 25 août). Sur les transferts esthétiques franco-russes : autour de Stanislavski et de Prokofiev. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlg9

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search