[Parution] Marges politiques et identités communautaires au Moyen Âge, Siècles, n° 54

Ce dossier se propose d’explorer la question des liens entre les marges politiques et la formation des identités communautaires à l’époque médiévale. À travers cinq cas d’étude, de la péninsule Arabique à la Scandinavie médiévale en passant par la Bourgogne, ce travail explore la nature variable des rapports entre un pouvoir central et ses marges. Nous avons cherché à saisir les stratégies mises en œuvre par les acteurs pour intégrer des espaces ou des populations perçues comme marginales ou, à l’inverse, la manière dont certains groupes en marge réagissent face à la force centripète exercée par ces centres, qu’ils cherchent à s’y intégrer ou qu’ils leur résistent. Cela nous a conduit à observer la circulation de modèles politiques, de normes, et le caractère toujours labile des marges et des identités.

Lire la suite sur le carnet Doc-Ciham.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 1 septembre). [Parution] Marges politiques et identités communautaires au Moyen Âge, Siècles, n° 54. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlgb

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search