[Soutenance] Jean-Paul Rehr, Hérésie, politique et inquisition dans le comté de Toulouse. Édition et étude du ms. 609 de la Bibliothèque municipale de Toulouse : le registre de la « grande enquête inquisitoriale » à Toulouse, 1245-46 – Lyon, 2 octobre 2023

Pendant 231 jours entre mai 1245 et juillet 1246, la plus grande inquête inquisitoriale connue du Moyen Âge s’est déroulée à Toulouse. Plus de 5 400 habitants de plus de 100 villages situés entre Toulouse et Carcassonne – des seigneurs et des dames aux fabricants de textiles et aux couteliers des paroisses du Lauragais – ont dû parcourir des journées entières pour se rendre à l’abbaye de Saint-Sernin et confesser aux inquisiteurs dominicains Bernart de Caux et Johan de Saint-Pierre toute connaissance de l’hérésie, qu’il s’agisse des vivants ou des morts. Les traces de cette « grande enquête inquisitoriale » est sont conservées dans les 260 folios du ms. 609 de la Bibliothèque municipale de Toulouse (MS609), qui contient plus de 5 700 confessions et dénégations d’hérésie. Depuis la « redécouverte » du manuscrit au milieu du XIXe siècle, un consensus s’est rapidement établi parmi les historiens, selon lequel ces milliers de dépositions reflètent une « enquête générale sur l’état de la religion » dans le Lauragais. Le MS609, affirme-t-on, fournit la preuve de l’hérésie dualiste des Cathares et de leur église hérétique, ainsi qu’une mesure de la pénétration de l’hérésie dans la population par le mélange de confessions et de dénégations. Le manuscrit est devenu controversé avec The Corruption of Angels de Mark Pegg, la seule monographie sur l’inquisition contenue dans le MS609. Mark Pegg soutient que toute apparence de catharisme dans les dépositions est une projection des historiens, une interprétation de ces derniers basée sur le fait que les inquisiteurs eux-mêmes ciblent sélectivement certaines pratiques « séculières » et « religieuses » de la population et des bons hommes et femmes (les « hérétiques »), et les transforment en actes hérétiques.

Lire la suite sur le carnet Doc-Ciham.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 2 octobre). [Soutenance] Jean-Paul Rehr, Hérésie, politique et inquisition dans le comté de Toulouse. Édition et étude du ms. 609 de la Bibliothèque municipale de Toulouse : le registre de la « grande enquête inquisitoriale » à Toulouse, 1245-46 – Lyon, 2 octobre 2023. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlgr

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search