Soutenance de thèse de Clara Rosana CHAGAS PARABOA

Cette thèse en anthropologie de la ville se concentre sur l’analyse des acteurs sociaux et des dynamiques institutionnelles impliqués dans le développement urbain. Les projets d’urbanisme ont un impact significatif sur l’ensemble du territoire des villes, ce qui peut entraîner des tensions et des répercussions tant sur l’environnement que sur les dynamiques sociales. À une époque où la participation démocratique gagne en importance, les citoyens jouent un rôle crucial dans les décisions liées à l’aménagement urbain. L’école publique, en tant qu’élément architectural et lieu central au sein du quartier, est inévitablement influencée par ces transformations. À travers une étude ethnographique comparative multi-située, j’ai enquêté sur des situations particulières de changement urbain, à proximité des écoles du quartier d’Armação, situé à Florianópolis au Brésil, et du quartier Carnot-Parmentier à Saint-Fons, dans la métropole de Lyon. Face à différentes réalités, ma recherche a cherché à répondre à la question suivante : Les politiques publiques territoriales et les politiques éducatives parviennent-elles à coordonner leurs objectifs pour favoriser une alliance optimale entre le développement durable de la ville et le développement intégral des citoyens ?

Lire la suite sur le Blog des doctorant.es du laboratoire EVS UMR 5600.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 16 octobre). Soutenance de thèse de Clara Rosana CHAGAS PARABOA. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlgy

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search