Soutenance de thèse de Hatem Hamdi – Université Jean Monnet, Saint-Etienne

Carrefours des intérêts et des projets rentables, le tourisme et l’hôtellerie en Tunisie coloniale s’érigent en tant que garants de l’expansion de la machine de l’Empire français. Baignée d’attraits, gorgée de ressources et riche de son histoire, la Régence attire à la fois voyageurs et touristes, et attise la convoitise des métropolitains en quête d’une terre généreuse dotée d’un climat propice à l’hivernage. Alliant projets d’exploitation et d’investissement, elle se met en valeur en termes d’équipements et d’outillages selon les tendances successives de l’activité touristique et hôtelière. Au gré des influences et des conjonctures, s’écrit l’histoire du tourisme et de l’hôtellerie en Tunisie coloniale, à l’intersection des affections, de l’enthousiasme, de l’opportunisme et de l’impérialisme.

Lire la suite sur le Blog des doctorant.es du laboratoire EVS UMR 5600.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Laurent Gallet (13 novembre 2023). Soutenance de thèse de Hatem Hamdi – Université Jean Monnet, Saint-Etienne. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlhp


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search