Soutenance de thèse Max Beligné, 20 décembre 2023 – “Remise en questions d’une lecture kuhnienne de la géographie française : Réflexions épistémologiques entre sciences sociales, humanités numériques et données massives”

Cette thèse est d’abord le récit d’un parcours de recherche. Il a fallu préciser la problématique pour justifier le corpus (revues des Annales de Géographie et de L’Espace Géographique) et l’orientation méthodologique (plongements de mots diachroniques). La problématique s’est focalisée dans un premier temps sur un test de l’« hypothèse socio-sémantique » qu’Olivier Orain a réalisé dans sa thèse (2003) pour soutenir une lecture kuhnienne de la géographie française. Les développements de Jean-Claude Passeron dans Le raisonnement sociologique (2006, 1991) ont ensuite conduit à examiner précisément de nombreux arguments et à mettre en lumière plusieurs limites par rapport au schéma initial kuhnien. Dans un dernier temps, cette perspective critique est appliquée aux discours contemporains dans les humanités numériques et les données massives.

Lire la suite sur le Blog des doctorant.es du laboratoire EVS UMR 5600.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Laurent Gallet (8 décembre 2023). Soutenance de thèse Max Beligné, 20 décembre 2023 – “Remise en questions d’une lecture kuhnienne de la géographie française : Réflexions épistémologiques entre sciences sociales, humanités numériques et données massives”. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlit


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search