Parution : “Quelle république pour la nation ? (1770-1820)”

Dans nos imaginaires, République et Révolution française sont si  intimement liées, qu’elles paraissent souvent ne faire qu’un. Pourtant, l’esprit républicain précède la fondation de la république, en septembre 1792 ; de même, la Première République voit se succéder la constitution démocratique de 1793, le gouvernement révolutionnaire, la république des « meilleurs » (1795) et le Consulat… La diversité des projets républicains vient renforcer cette complexité. Tout au long de la séquence révolutionnaire se développent ainsi non pas un républicanisme, mais des républicanismes, qui se recoupent et s’entremêlent, parfois se heurtent et s’affrontent. Ce livre entend explorer ces diverses sensibilités du républicanisme français ainsi que leurs fortunes extérieures, de la veille de la Révolution (au temps des échos de la Révolution américaine) à ses lendemains, lorsque l’Empire puis le retour des rois contraignent la république à devenir « souterraine ». 

Lire la suite sur le carnet Revolution-francaise.fr.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2023, 8 décembre). Parution : “Quelle république pour la nation ? (1770-1820)”. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rliu

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search