Enseigner au Moyen Age : des écoles monastiques à l’université

Ce bref panorama a été présenté lors du Rendez-vous d’automne des samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre 2023 organisé par les Amis de la basilique romane de Paray-le-Monial, consacré au thème de l’enseignement ; il ne résulte pas d’une recherche originale mais voulait servir de mise en contexte de l’exposition « Thomas d’Aquin, une sagesse offerte à tous » alors présentée au Musée du Hiéron et visitée le dimanche matin1. C’est donc à dessein que l’exemple du frère dominicain est repris régulièrement au fil du propos. Dissipons d’emblée le cliché d’obscurantisme qui s’attache de manière encore trop tenace à l’époque médiévale. Or, rien de moins vrai ! Un intellectuel de l’envergure de Thomas d’Aquin en serait le meilleur contre-exemple.

Lire la suite sur le Carnet parodien d’histoire de l’art et d’archéologie.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2024, 8 janvier). Enseigner au Moyen Age : des écoles monastiques à l’université. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vjs1

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search