Comme une bête, Joy Sorman (2012)

À Ploufragan, commune située dans les Côtes-d’Armor, le jeune Pim n’en peut plus du collège, il veut gagner sa vie, faire du concret. Le CAP boucherie l’intéresse, “la viande le motive davantage que le bois”. Le voilà donc lancé dans l’art de la découpe dans un roman qui fait la part (peut-être trop?) belle à l’artisanat. Le texte s’inscrit dans le genre du roman de formation en suivant les aventures de Pim, apprenti en CAP à la boucherie Morel de Ploufragan. Plutôt solitaire, ce dernier se voue corps et âme à son travail, véritable “sacerdoce”.

Lire la suite sur le carnet Pense-bête.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Laurent Gallet (17 juin 2024). Comme une bête, Joy Sorman (2012). Les moissons d'hypothèses. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11u37


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search