[Appel à contribution] BEO 69 – Faire archive au Proche-Orient hier et aujourd’hui : légitimités, matérialités, temporalités (lim. 15 juin 2021)

Depuis une dizaine d’années, des historiens de l’Islam médiéval se sont saisis de la question des archives, envisagées non plus uniquement comme sources mais comme objets historiques à part entière, et ont interrogé les modes de constitution de leurs différents corpus documentaires d’étude. Leurs travaux sont ainsi largement revenus, à travers la prise en compte de la matérialité de l’archive, sur l’idée auparavant répandue d’une absence de culture archivistique dans les sociétés pré-ottomanes. La rareté, sinon l’absence, des archives datant de cette période et ayant survécu jusqu’à nos jours a longtemps été perçue comme reflet de l’absence de volonté conservatoire à l’époque médiévale, alors que ces études récentes montrent qu’il y avait bien des pratiques de l’archive, mais qui pouvaient mener à leur destruction.

Lire la suite sur le carnet Doc-Ciham.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search