Hippocrate et Démocrite

Ce tableau dépeint la mission ou l’ambassade d’Hippocrate, mandé par les habitants d’Abdère pour guérir la « folie rieuse » qui s’est emparée du philosophe Démocrite. Ce dernier, assis dans un vallon, dissèque des animaux pour trouver l’origine de l’atrabile (ou mélancolie) dans la rate ; il explique au visiteur les motifs de son rire perpétuel dû à la vanité de ses concitoyens, à leur hypocrisie, à leur avidité de biens matériels. Au terme de cette longue entrevue, Hippocrate est convaincu de la sagesse de Démocrite et de la folie des Abdéritains [Jacqueline Vons].

Lire la suite sur le carnet Modernités en querelle.



Citer ce billet
Laurent Gallet (2021, 7 juin). Hippocrate et Démocrite. Les moissons d'hypothèses. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rkzo

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search